Afin de vérifier si votre habitation ou votre commerce peut être inondé en cas de crue, il vous est conseillé de consulter le PPRi ou plan de prévention des risques liés aux inondations de votre commune (voir page :Les zones inondables et l’urbanisme)

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre commune ou les services de l’EPAGA.

Se préparer à l’inondation

Vigilance météorologique

Le bassin de l’Aulne bénéficie d’une surveillance des services de prévision des crues (SPC) de l’Etat. En cas de crue, une alerte peut être déclenchée pour les communes concernées. Afin de ne pas être pris de cours, prenez le temps de consulter régulièrement le site internet du SPC ou Vigicrue. De même, n’hésitez pas à consulter le bulletin de vigilance émis par Météo France: Bulletin vigilance MF.

Vous pouvez aussi bénéficier de l’outil “vigicrue flash“. Plus d’info sur: https://apic-vigicruesflash.fr/

De plus, les communes du territoire du bassin de l’Aulne peuvent vous proposer de vous prévenir en cas de crue majeure. Si ce service existe comme sur Châteaulin ou Port Launay, pensez à bien transmettre vos coordonnées aux services de votre commune.

Sur le territoire de Châteaulin, le pic de crue est observé 24 à 48 h après les premiers débordements constatés sur les hauteurs du bassin. Si vous habitez sur ce secteur, vous avez le temps d’anticiper l’arrivée de la crue. Cependant, il est important de s’y préparer afin de réagir rapidement lorsque l’alerte est donnée.

Le plan familial de mise en sureté

La préparation à la gestion de crie est une responsabilité partagée, des pouvoirs publics mais également de chaque citoyen. Le guide « Je me protège en famille » vous aide à organiser votre autonomie durant cette phase critique, en élaborant votre « Plan Familial de Mise en Sûreté ».

Ce plan vous aidera à identifier les sources d’information à consulter, les services de secours à contacter ainsi que les éléments essentiels à penser en cas d’inondation et de préparer une éventuelle évacuation. Pour plus d’information ou si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche, vous pouvez contacter les services de l’EPAGA.

 

Plans d’organisation de mise en sureté POMS – Plan de continuité d’activité et de service PCA – Entreprises et ERP

Si vous travaillez dans un commerce, une entreprise ou un établissement public situé en zone inondable, plusieurs documents existent et peuvent vous aider à préparer la gestion de crise en cas d’inondation.

Plus d’information sur le site du gouvernement: PCA guide de mise en place
Et pour le POMS: POMS exemple IRMA

Si vous souhaitez être accompagné dans les démarches, n’hésitez pas à contacter les services de l’EPAGA

Diagnostics de vulnérabilité

Dans le cadre du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI), l’EPAGA propose de réaliser des diagnostics de vulnérabilité pour les habitations situées en zone inondable.

L’objectif de cette intervention est triple, elle permet :
– d’identifier les points sensibles de votre habitation face à l’inondation,
– de définir les travaux possibles pour diminuer les dégâts éventuels,
– d’évaluer le coût des ces travaux à mettre en œuvre par ordre de priorité pour sécuriser votre maison.

De plus, vous pourrez bénéficier jusqu’à 80% de subventions de l’Etat pour réaliser les travaux identifiés dans le diagnostic (subventions possibles pour un montant de travaux limité à 50% de la valeur vénale du bien et ne dépassant pas 36 000 euros, voir code de l’environnement, Article D561-12-7).

Ces diagnostics sont proposés gratuitement par l’EPAGA. Si vous souhaitez en bénéficier merci de contacter les services de l’EPAGA ou de nous retourner le fascicule suivant dûment complété :

Agir pendant l’inondation

Avant la crue : savoir anticiper

En plus des mesures mises en œuvre par la collectivité, voici quelques actions pour anticiper le danger et permettre ainsi de réduire les risques en attendant les secours.

  • Prenez le temps de lire et d‘écouter les messages d’alerte et les consignes de sécurité et consultez Vigicrue.
  • Mettez à l’abri les papiers importants, les supports de stockage de données amovibles (disques durs externes, clé usb, carte mémoire des appareils photos), les objets de valeurs.
  • Mettez à l’abri les équipements électriques.
  • Composez votre “Kit inondation” : (voir PFMS)
      • radio et piles de rechange ;
      • lampe de poche ;
      • eau potable ;
      • médicaments urgents (si vous suivez un traitement) ;
      • si vous avez de jeunes enfants, pensez à leur l’alimentation et à l’équipement nécessaire à leur confort ;
      • même remarque si vous avez des animaux (chiens…) que vous pensez évacuer avec vous ;
      • vêtements de rechange ;
      • éventuellement sac de couchage et couverture.
  • Installez hors eaux tous les produits chimiques, d’entretien et les médicaments afin d’éviter les pollutions.
  • Amarrez votre citerne de fuel.
  • Gaz et électricité : apprenez où se situent les disjoncteurs ou le robinet d’arrêt de ces réseaux.
  • Téléphone : prévoir un téléphone portable chargé.
  • Prévoir des matériaux de colmatage (emballages étanches, batardeaux mobiles, parpaings, sacs de sable.).
  • Repérez un lieu hors zone inondable pour la voiture.
  • Aménagez l’habitation de façon à diminuer la vulnérabilité.

En cas de crue : ne pas se mettre en danger

  • Respectez les consignes d’alerte.
  • Vérifier que vos voisins ont bien reçu le message (tout en évitant de leur téléphoner pour ne pas encombrer le réseau de téléphonie).
  • Écoutez les radios locales, notamment France Bleu Breizh Izel (fréquence 93 ou 98.6 FM).
  • Rentrez ou fixez tout ce qui flotte.
  • Fermez toutes les ouvertures et installez les protections (emballages étanches, batardeaux mobiles, parpaings, sacs de sable…).
  • Coupez les réseaux de gaz ou d’électricité.
  • Déplacez votre voiture si vous pouvez le faire sans danger. Ne pas oublier qu’un véhicule commence à flotter dès que l’eau atteint les bas de caisse et qu’il suffit d’un courant de 3 m3/seconde pour emporter le véhicule.
  • Ne vous déplacez pas dans les rues inondées. Les accidents surviennent principalement lors de déplacements à pied ou en voiture dans les zones inondées.
  • Ne risquez pas de vous blesser en portant des objets trop lourds ou encombrants.
  • Montez dans les étages et attendez les secours.

Surtout, n’appelez pas les pompiers pour leur signaler une crue. Composez le 18 ou le 112 (à partir d’un téléphone portable) uniquement pour signaler des situations de réelle détresse ou d’urgence.

 

Après la crue

  • Pensez d’abord à votre sécurité, attention aux chocs électriques. Faites vérifier, avant utilisation, par la compagnie d’électricité, tous les instruments électriques inondés.
  • Prenez des photos pour l’assurance.
  • Après l’évacuation des eaux il faut assainir le plus rapidement possible (sous 48 h) afin d’éviter les moisissures.
  • Ne consommez pas l’eau du robinet avant autorisation.